skip to Main Content

“Au-desses du bétail ahuri
des humain Bondissaient en clartés les sauvages criniéres Des mendieurs d’azur le pied dans nos chemins”

Sth. Mallarmé

Back To Top